Anfield Stadium Liverpool

Pendant la pandémie et les confinements en 2020, Facebook avait expérimenté les contenus payants sur son site. Et le club de Liverpool fut l’un des premiers à diffuser un match amical sur le réseau social. Ce qui pourrait être qu’un début.

Comme le rappelle le Liverpool Echo, il est encore loin le temps dans lequel on pourra voir les matches de Premier League disputés par Liverpool retransmis régulièrement sur Facebook. Mais les dirigeants des Reds réfléchissent à l’idée de commercialiser d’autres droits TV avec la plateforme. Notamment ceux qui concernent matches amicaux de début de saison. Le Liverpool FC reste une marque mondiale et ses propriétaires américains via FSG, veulent capitaliser sur celle-ci dans les prochaines années.

Un revenu partagé

Selon le journal anglais, un modèle économique avec une commission de 30 % minimum pourrait permettre aux matches amicaux de Liverpool d’être diffusés dans certains pays. Notamment en Asie et en Amérique du Nord où les Reds sont très populaires. « Si vous vous trouvez dans une situation où vous souhaitez monétiser et que vous n’avez pas de diffuseur, vous avez la possibilité de le faire avec nous. Il n’y a pas de coûts initiaux, il n’y a pas de logiciel, il n’y a pas de maintenance – nous fournissons tout cela gratuitement » explique Jerry Newman, directeur des partenariats sportifs, EMEA, chez Meta (maison mère de Facebook). On notera que le club de Wolverhampton fait aussi partie des pionniers du genre.

Les supporters des Reds pas dupes

Toutefois, la colère gronderait chez certains supporters des Reds. Ils n’y verraient que la possibilité aux propriétaires de s’en mettre encore un peu plus dans leurs poches sur la marque « Liverpool FC ». Ce qui selon eux, ne profiterait en rien à l’équipe au niveau des transferts pour pouvoir rivaliser avec les Manchester City ou Chelsea.

Quitter la version mobile