Diogo Jota et Jürgen Klopp à Liverpool

L’apparition d’une nouvelle vague de contamination à travers le monde et en Europe, notamment avec le variant Omicron, inquiète les responsables de Premier League et les managers des équipes.

Ces derniers ont peur que les restrictions actuelles soient renforcées pour les joueurs à travers l’obligation d’avoir un « pass vaccinal » pour que ces derniers soient autorisés à jouer dans leur équipe respective. La même chose est déjà demandé désormais pour le public se rendant dans les stades de Premier League précise le quotidien anglais, The Sun. Toutefois, le premier ministre britannique, Boris Johnson, a indiqué que les supporters non vaccinées auront tout de même accès aux tribunes s’ils sont en mesure de présenter un test négatif.

81 % des joueurs ont reçu leur première dose

Les responsables de la Premier League ont rappelé que 81% des joueurs avaient reçu au moins un vaccin, dont 68% une double dose. Ces chiffres auraient considérablement augmenté au cours des six dernières semaines, certains clubs faisant pression pour que les joueurs prennent également leurs injections de rappel. Pour le moment, l’option du pass vaccinal pour les joueurs n’a pas été envisagée mais reste une option selon l’évolution de l’épidémie dans les prochaines semaines.