Jurgen Klopp face à Villarreal et Unai Emery
Photo by Icon sport

Jürgen Klopp, le manager de Liverpool, a reconnu avoir eu des frissons lorsque son équipe était menée 2-0 sur la pelouse de Villarreal en demi-finale retour de la Ligue des Champions.

Malgré la satisfaction liée à la qualification pour la finale de la Ligue des Champions, Jürgen Klopp a reconnu avoir eu la pression face à Villarreal : « On aurait voulu jouer en première période comme on a joué en seconde. On a concédé un but très tôt. Ils étaient en feu. Il faut respecter ce stade, cette équipe, son entraîneur. Ils ont réussi le début de match qu’ils voulaient. Ils avaient le momentum, étaient agressifs, ont appris du premier match. Ils ont pris beaucoup de risques » a-t-il expliqué rapporte L’Equipe.

Klopp a ressenti la pression

Jürgen Klopp a ensuite expliqué comment il a vécu cela : « Nous, on envoyait juste de longs ballons. C’était facile pour nous de nous améliorer après la pause. On a ressenti la pression. On a commencé à bien jouer après la pause. On a été très bon et on a mérité de gagner. On devait casser cette prévisibilité. On a trouvé des options au milieu de terrain. Pour nous, c’est un grand rêve. Être en finale de cette compétition, la plus grande compétition dans le football, est incroyable » a-t-il ajouté.

Toujours en lice pour le quadruplé

Au final, Liverpool s’imposera donc 3-2 sur la pelouse de Villarreal non sans avoir tremblé. Les Reds se qualifient donc pour la finale de la Ligue des Champions qui se jouera à Paris fin mai. Et ils sont toujours en lice pour un formidable quadruplé.

A voir également : l’actu du Liverpool FC en vidéos :