Jurgen Klopp positif au Covid-19

Luis Diaz a fait l’objet d’une concurrence féroce entre Liverpool et Tottenham pour son transfert en provenance du FC Porto. Les Spurs seraient furieux de l’attitude des Reds dans ce dossier.

Liverpool et Tottenham seraient en conflit désormais par rapport à la manière dont le club des bords de la Mersey a traité l’affaire du transfert de Luis Diaz. Daniel Levy, le président du club londonien, serait furieux de l’attitude de son homologue selon des informations du Telegraph. Outre le fait qu’ils ont réenchérit sur l’offre des Spurs qui avait permis de trouver un accord avec le FC Porto, le dirigeant reproche un coup de fil tardif de Jürgen Klopp au joueur.

Un retour de bâton pour Tottenham ?

Le journal anglais laisse également entendre que d’autres coups bas ont eu lieu de la part de la cellule recrutement de Liverpool dans ce dossier. Daniel Levy aurait averti les propriétaires du club de l’attitude de cette dernière, en vain. Ces derniers auraient répondu qu’ils n’avaient rien à reprocher à leurs salariés. Le Telegraph va plus loin en disant que le Liverpool FC s’est vengé de Tottenham qui avait fait un coup similaire en 2012 pour le transfert de Clint Dempsey. Alors à Fulham, le joueur avait rejoint les Spurs alors qu’il avait donné un accord de principe aux Reds. Bis repetita ?