Depuis l’annonce de la mise en vente du Liverpool FC, la spéculation sur le futur propriétaire est intense. Cette fois, c’est un multimilliardaire indien qui est cité pour racheter les Reds.

Le multimilliardaire indien Mukesh Ambani a été lié à un rachat du Liverpool FC selon des informations du Mirror. Mais ce dernier n’a pas mis beaucoup de temps à répondre à la spéculation autour de son nom et du possible rachat des Reds. Le principal média indien ABP News a affirmé qu’un représentant de la société Reliance Industries qui appartient à Mukesh Ambani, basée à Mumbai, avait qualifié les rumeurs de « fausses » et que l’homme d’affaires âgé de 65 ans n’était pas en course pour acquérir le club de Premier League.

En 2009 déjà…

Dimanche dernier, un article paru dans le Mirror affirmait qu’ Mukesh Ambani, qui est considéré comme la huitième fortune mondiale, avait approché les propriétaires de Liverpool , Fenway Sports Group, pour acquérir leur participation et reprendre les Reds. Un club qu’il aurait tenté de racheté en 2009 déjà.

Ambani, qui détient déjà des participations sportives grâce à la propriété par Reliance Industries de l’équipe de cricket de la Premier League indienne Mumbai Indians, est le dernier d’une série de noms à être liés à une offre pour les Reds.

A vendre ou pas ?

FSG n’a pas explicitement déclaré que Liverpool était à vendre et la position est maintenue selon laquelle ils recherchent des investissements et des capitaux frais dans le club. Ce processus a été lancé avec l’engagement des grandes banques américaines Morgan Stanley et Goldman Sachs pour gérer les développements, mais a depuis été étendu à l’intérêt des personnes intéressées par une prise de contrôle complète du club qui appartient à la société de John Henry depuis 2010 et qui a vu sa valorisation augmenter de plus de 1 000 % par rapport à son prix d’achat de 300 millions de livres sterling.